Lambiance de mon lieu de travaille est difficile à vivre mes collègue masculins sont tous en chien et dès mon premier jour de stage avant même que je me fasse embaucher, les hommes de mon entreprise ce sont jeté sur moi comme des singes qui sabat sur une montagne de fruits. A chaque fois que jétais en pause, il y a un relou qui vient me voir pour me dire que intel et intel veux mon numéro ... Sauf que le prénom quils me désignent, je ne sais jamais de qui il sagit ce sont toujours des prénoms de personne que JE NE CONNAIS PAS, avec qui je nai JAMAIS PARLER et que je nai JAMAIS VU. Personnellement je ne vois vraiment pas comment je peux balancer mon numéro comme ça, sans savoir à qui je le donne. Ces gens là se foutent réellement de ma gueule je ne suis pas une pute, ce nest pas écrit distribution gratuite sur mon front ! Ils simaginent vraiment que je vais leur donner mes coordonnées comme ça Cest limite comme si ils me demandait décrire mes coordonnés sur ma tronche ! Je suis arrivée il y a peine 2 jours et les mecs commencent déjà à ménerver, jai limpression dêtre un morceau de viande cela me mets de mauvaise humeur dés le matin et je narrivais pas à me concentrer sur mon travail. Jai fini par en parler à mes supérieurs et ils ont fait le nécessaire. Je ne sais pas ce quils simaginent, mais moi je ne suis pas à leur disposition pour répondre à leur attente, ce ne sont vraiment pas des manières de se comporter en société ! Jai limpression de voir des collégiens dans un corps dadulte et je ne pensais vraiment pas que des gens puisque se comporter ainsi à leur âge. Normalement quand on veux faire connaissance avec quelquun, on commence dabord par dire Bonjour en se présentant ensuite on trouve des sujets de conversation et on discute, on mange ensemble à la même table au préalable si besoin, on échange avec la personne pendant une bonne demi heure et cest seulement après cela que lon peux se permettre de demander les coordonnées mais les coordonnées on les demande A LA FIN pas au début : « Alors désolé Monsieur, mais moi je ne vous connais pas et je ne donne pas mes coordonnées comme ça il y a un protocole à respecter avant ! » Jétais en stage pour 2 semaines, alors ils avaient largement le temps de sympathiser avec moi, je ne comprends pas pourquoi ils veulent absolument aller droit au but !

#kbXRBj - Milieu-professionnel - 24/03/2018 -


84 vue(s) 5 Soutiens Réaction(s)
Partout, je suis harcelée sexuellement au travail. Dans mon cas, jai constaté que ce sont les hommes qui minspirent le bling bling qui m’embêtent au travail. Des mecs faciles qui ont du succès avec les filles faciles comme eux donc les 2 sont de style bling bling. Le problème est quils croient quils ont du succès avec toutes les filles en général. Et, cest là, où ça pose problème pour les filles difficiles plutôt branchées études que bling bling.

#1dSRyC - Milieu-professionnel - 24/03/2018 -


90 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
bonsoir ,je suis victime de harcèlement moral ,diffation ,provocation ,et atteinte à mon apparence publique et en plus on me vole ma vie privée ,juste après ma séparation de mon ex et ça fait 2ans que ça dure, le problème ce que je ne sais pas pourquoi on me fait subir cette calvaire quotidienement ,je suis une femme sélibataire je vie avec ma fille et on habite dans des logement sociaux,on pretende soit disant quon connait pas mon identé,or que je suis de nationalité malgache , jai besoin daide car cest lourd pour moi ,mme iavotiana cecilia ,voici mon email , ********************* ,jespère avoir un soutien ,cordialement

#AVkTNQ - Autres - 22/03/2018 -


86 vue(s) 5 Soutiens Réaction(s)
Jai 37 ans. Javais 17 ans. Il était médecin généraliste, ami de ma famille dadoption. Je le voyais très souvent quand jallais chez mon meilleur ami. Jétais en couple et avais quelques problèmes à me donner sexuellement à mon copain. Jétais inquiète et craignais que quelque chose nallait pas chez moi. Javais une grande confiance en lui, et me suis confiée. Il ma conseillé de prendre rdv à son cabinet un soir, en fin de journée pour faire un point complet. Je ne me suis doutée de rien, dautan que sa fille, dun an de plus que moi était une copine..... Bref, je suis allée à son cabinet à 18h30.. quand il ma reçu, il ny avait plus personne dans le cabinet, et il a fermé sa salle de consultation à clé. Sur le coup, ça ne ma pas interpellé... Il a voulu lexaminer, me disant que mon hymen nétait peut-être pas rompu, quune intervention chirurgicale pouvait être envisagée, mais quil fallait mausculter.... Il ma demandé de me mettre nue... Ensuite, il ya eu des caresses, des massages pour me détendre cest ce quil ma dit, et des attouchements.. je me souviens juste quil me disait tu sens bon, ta peau sent bon.... Et que jétais tétanisée...... Cest un état quil faut absolument comprendre: la tétanisation..... On ne peux rien faire.. je réalisais que ce qui se passait était grave, que la porte était fermée à clé, que jétais venue de mon plein gré.... Bref, jétais prisonnière et ma seule issue était dattendre que ça passe........ Jai attendu, détourné ses réflexions comme je le pouvais, et il a arrêté .. ensuite, je ne pensais quà partir en courant, mais ma dit déménager rhabiller et de le retrouver devant son bureau.. il ma proposé des soins pour me détendre, jai dit que jallais y réfléchir.. tout ce temps, je voulais juste ne pas le mettre en colère pour quil rouvre la porte. Finalement, il a ouvert, je suis partie, polie et reconnaissante ..... Incrédule.... Choquée....... rassurée.... Ulcérée..... Jai tout de suite raconté à la mère de ma meilleure amie.. mais elle était très gênée.... Comme si ce que je disais pouvait être le fruit de mon imagination..... Jen ai parlé aussi à un ami dont la petite amie allait chez ce médecin... Sa réaction à été violente tu tes fait des idées..... Tu racontes nimporte quoi, cest impossible..... Jen ai parlé quelques jours plus tard à ma mère. Elle était très choquée et a été dun grand soutien. Quant à mon père, il ma dit tu sais, cest un homme......

#32dBbl - Autres - 22/03/2018 -


93 vue(s) 8 Soutiens Réaction(s)
Je suis sortie pendant 1 an et 2 mois avec mon ex, âgé de 3 ans de plus que moi. Dès le début de la relation, ses actes étaient étranges, mais je nai rien vu, car jétais très amoureuse. Avant même quon ne sorte ensemble, il mavait invitée chez lui, nous devions dormir dans le même lit, avant même quon se mette ensemble il me touchait les seins en faisant mine de me faire des chatouilles. Les deux premiers mois ce sont bien passés, puis tout cest dégradé. Dés quon se voyait cétait uniquement pour baiser, nous pouvions rester enfermés des heures dans sa chambre dans le seul but que je finisse par accepter de le faire. Je me forçais pour lui, car il me répétait sans cesse je suis patient, tu as de la chance de mavoir, un autre garçon serait parti depuis longtemps. Le problème pouvait venir de ma pilule (que jai changé 2 fois), ou de mon vagin directement, mais jamais de lui. Jen pleurais tellement je culpabilisais. Et si ça ne passait pas par devant (ça nest jamais passé), alors il insistait pour derrière (mais jai toujours dit non). Il se frottait à moi sous la douche, il me touchait de façon obscène devant mon petit frère et mon cousin alors que nous regardions des films, il mattrapait littéralement par le vagin quand je me levais du lit, il me touchait des le matin alors que je dormais encore, ... Son regard lorsquil se frottait à moi, au lit ou dans la douche, restera gravé dans ma mémoire pour longtemps. Je nai jamais vu autant de perversité, denvie et de bestialité chez une seule personne. Je faisais tout pour ne jamais le regarder quand il se servait de moi comme sex toy. Avant même davoir réussi la pénétration il voulait que nous fassions du bondage et du bdsm, je me suis retrouvée plusieurs fois accrochée avec des menottes juste pour lui faire plaisir. Je culpabilisais tellement que je pensais lui devoir cela en temps que petite amie. Les 4 derniers mois de notre relation mon vagin ne se lubrifiait même plus et javais terriblement mal lors des frottements. Au final, cest après en avoir beaucoup discuté avec ma mère et mon cousin que jai pris la décision de rompre. La goutte deau étant quil voulait forcer le passage pour quon soit tranquilles après, et son argument principal si je pouvais être à ta place je le ferais sans hésiter. Maintenant, je narrive plus à laisser un homme me toucher, jai comme une ceinture invisible autour du bas ventre.

#23SPCE - Milieu-professionnel - 21/03/2018 -


99 vue(s) 9 Soutiens Réaction(s)
je suis harcelée par mes collègues toute la journée et cela deviens insupportable. Je suis entrain de craquer

#TbA6lr - Milieu-professionnel - 21/03/2018 -


61 vue(s) 8 Soutiens Réaction(s)
Jai due démissionner de mon poste de serveuse suite au harcèlement de mon employeur qui me faisait sans cesse des avances et propositions sexuelles quand sa femme avait le dos tourné.javais un contrat saisonnier au restaurant le ******** a port leucate dans laude.

#vLmVdU - Autres - 21/03/2018 -


55 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
javais 8 ans, jusqua 14 ans cétait mon père...

#OBWnhI - Autres - 16/03/2018 -


49 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)
Bonjour, j ai été violée par mon frère à l âge de 12 ans . Je ne suis pas mariée, et ne peu plus faire confiance à un homme. Je commence à en parler dans mon entourage, mais ce n est pas facile !!

#kfRbME - Autres - 16/03/2018 -


48 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)
Balance ton porc je m’en fais recéler ça contîuellement hit et jour par un collègue que je regarde écoule parce que monsieur est manager je ‘ai pas le droit pas drout contester ses du ré après maintes te maintes plainte il persiste aujourd’hui j’ai décider de rompre le silence

#rO7Iyp - Milieu-professionnel - 15/03/2018 -


38 vue(s) 1 Soutiens Réaction(s)