Bonjour, Jai connu 3 harcèlements depuis que je travaille. A ce jour, jai dû quitter mon travail que joccupai depuis qqs années. Après démission dune personne cet été 2017 (je précise que je bosse seule avec cette personne et siège éloigné hélas du site), un homme de 50 ans, longs cheveux noirs (cheveux quil vénère manifestement par dessus tout) donc, au profil look ado, a été embauché pour remplacer ce départ. Javais déjà rencontré rapidement ce personnage que javais trouvé quelque peu déplacé tant il avait son regard insistant à mon égard non digne dun homme daffaires. Une opération commune chez un client avait fait cette rencontre rapide. Dès le 1er jour dembauche, celui-ci a dit ouah tu es baisable ce à quoi jai répondu : encore une telle réflexion et je te mets ma main dans la G..... Cela demandait du self contrôle de ma part. Celui-ci enchainait prétendant que je devais le comprendre car cela faisait un certain temps quil n avait pas baisé (ce sont ces propres termes, désolée). Précision : jétais en jean. Le lendemain celui-ci me faisait remarqué que javais une tunique qui cachait mes fesses. A un déjeuner professionnel, jai du intervenir car il draguait littéralement une jeune serveuse de 18 ans quil a mis si mal à laise que je lui demandais de cesser de suite ce comportement malsain. Il a une fois de plus estimé que javais lesprit trop fermé. La jeune fille était si rouge et mal à laise. Je lai vu planifier ses RDV en priorité avec des femmes et il allait voir leur image sur Internet et ne se cachait pour dire : celle-ci je vais tout faire pour linviter... Question compétence pro : le néant. Du bottage en touche sur tout. Un véritable imposteur à tous niveaux qui ma fait du mal. Même si il avait cessé de mappeler ma poule, de me dire des choses inacceptables... je ne pouvais pas supporter être près de lui pour lui apprendre le fonctionnement de notre travail déquipe, sa simple respiration me répugnait. Je sentais ses yeux posés sur moi dès quil le pouvait. Mais celui-ci sest vite mis sur la défensive voyant que je lavais démasqué et surtout suite à mon refus de... Cétait devenu ma parole contre celle dun homme queutard qui appuyait désormais sur ma tête pour sauver la sienne. Une cliente a très bien défini le spécimen et ma précisé quelle navait pas tout écrit, notamment concernant larrivée du prédateur sexuel.Je nai pas su attendre que les preuves tombent, je suis partie avant le pire. ..

#C1lK8y - Autres - 12/01/2018


52 vue(s) 8 Soutiens Réaction(s)
Jai ete agressee sexuellement par un voisin en novembre 2014 et je nai porté plainte quen juin 2017 . Ce soir là, mon agresseur et sa compagne avaient invites des voisins, mon compagnon et moi même pour une soiree raclette. Au cours du repas et assise à coté de lui, il a rapidement commencé à me faire du pied à plusieurs reprises, touché mon genou puis attrapé ma cuisse. Je lai repoussé violemment pensant quil comprendrait mais au contraire cela lexcitait et tentait à nouveau de me caresser. Tout cela sest passé à table sous le nez de sa compagne et dautres invites. Afin de souffler un peu et de realiser le déroulement de ma soiree, je me suis refugier dans les toilettes mais lorsque je suis sortie, il se tenait là, debout devant moi, me barrant le chemin. Il ma retenue par les bras et ma touché les seins. Je me suis ecartée et lai repoussé. Jétais choquée et affolée. Jai dû quitter la soiree pour enfin être débarassée de Xavier G. Jinvite toutes les femmes à parler, à déposer plainte en cas dagression car il est trop difficile de vivre avec ce traumatisme!!

#sqAly7 - Autres - 12/01/2018


60 vue(s) 8 Soutiens Réaction(s)
Sabrina 35 ans, violée par mes 2 oncles à l age de 9 ans et demi. Mon calvaire à dure 5 ans. Comment se défendre des viols Des attouchements par 2 monstres qui chacuns leur tour veulent se procurer du plaisir avec une gamine. Comment se sortir de cette spirale. 5 ans à répéter et l un et l autre que si tu parles on ne te croira pas , si tu parles tes 2 petites soeurs prendront à ta place ou a te dire qu on te tuera.La honte , qu ais je pu faire pour mériter de tels sévices Premier violeur Eric E..n. à été surpris par mon grand père en pleine action , mon grand mère m à fichu dehors pas lui oui oui moi. 11 ans et demi, violée Par cet homme depuis 2 ans et mon grand ne m aidait pas. Toute la famille à été au courant, j ai été insultée de tous les noms je n étais qu une enfant et mon père m a dit : si tu n as rien c est que tu aimais ça... l horreur la descente aux enfers continuait . Premier violeur démasqué, vu le soutien de ma famille le deuxième violeur auguste d... ..s ne s est pas arrêté, jusqu a m attoucher dans ma chambre d hôpital. Une professeur de collège m a aidé. J ai tenté de me suicider x fois , je n étais qu un cadavre qui ne voulait plus vivre. Cette prof m a sortie de la comme elle a pu ( merci à elle) car je ne serais plus en vie sinon mais la douleur 20 ans plus tard est toujours intacte. J ai toujours honte d avoir supporte 5 ans ces sevices. Honte d avoir eu une famille si deguelasse. En colère contre ma maman qui nous a abandonné quand j avais 9 ans . J ai tout tenté pour qu ils soient punis et la justice française même en donnant toutes les preuves du monde , même si les tests gynécologique ont prouvés les viols et attouchements , rien n est fait. Ils vivent leurs vies comme si de rien était, un des deux d ailleurs toujours considéré par cette foutue famille ou je n ai plus le droit d aller car je suis soit disant une Salope et que lui est le plus beau le meilleur et le plus fort. Merci à la justice française d être aussi pourrie pour des jeunes filles ou femmes qui ont leurs vies fichues à cause de monstres dans leurs genres. Je suis marquée à jamais ...

#FtQTxU - Autres - 12/01/2018


52 vue(s) 14 Soutiens Réaction(s)
Lorsque javais 17 ans, ma mère est venue nue comme un vers, ma enlacée, et ma mit sa langue baveuse et dégueulasse dans loreille... cela faisait longtemps déjà que je devais menfermer à clef dans la salle de bain ou elle avait toujours un truc à faire si je prenais une douche... je ne vous raconterai pas les coups, le vols, les humiliations constantes , les morsures lorsque jai été en mesure de parer à ces coups, les coups dongles qui mensanglantaient les mains ... Quant à ma soeur, qui a 3 ans de plus que moi, je me rappel lorsque que javais 9 10, elle me faisait venir bavarder avec elle le soir dans sa chambre elle me demandais de sassoir sur elle, et me demandais toujours de sassoir plus haut... Il ma fallu des années pour comprendre quelle me faisait sassoir sur son sexe, et que si elle avait pu .... Quand jétais plus jeune, jétais du genre beau gosse... Jai eu beaucoup de propositions de la part de mes patronnes, chefs de service et autres ... malheureusement, si les hommes ont lhabitude de se faire rembarrer, et nen tiennent pas rigueur, les femmes elles sont plus rancunières Résister à leur pouvoir de séduction ouvre les portes de la répression .... Et vous savez quoi ... personne ne me crois, et si jen parle, les femmes deviennent très violentes Voilà, vous mavez énervé ! et je mapprête à lancer le site balance ta truie En cette époque de misandrie, ou soit disant on cherche légalité homme et femme, je minterroge ... Vous cherchez quoi exactement Les femmes ont le droit de shabiller comme elles le veulent, et ont le droit de ne pas se faire importuner, les hommes ont le même droit. Cela signifie que en tant quhomme, jai aussi le droit daller au travail sans avoir des décolletés plongeants, des jupes fendues, et jeans trop moulants du matin au soir, et des effluves de parfums destinées à attirer lattention Les femmes sont très ambiguës ... quasiment aucune dentre elles ne sortirait le dimanche matin sans se mettre un coup de peigne et se maquiller pour aller chercher 3 pauvres croissants ... Cest soit disant pour se sentir sûr delle... On ne peut pas nous caresser la braguette du matin au soir et nous reprocher davoir une érection. Légalité des sexes passent par une remise en question du comportement des hommes certes, mais des femmes aussi !

#W2J8de - Autres - 12/01/2018


77 vue(s) 10 Soutiens Réaction(s)
Le genre na pas de sexe. Je suis une femme, jai soixante dix ans et voilà des années que je suis harcelée par une femme qui se comporte en homme, en porc. Jai fini par porter plainte, mais la justice est lente. Je donne son nom car elle a du en harceler dautres dont le témoignage me serait utile : béatrice K

#oVuYnL - Autres - 07/01/2018


54 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
Lâge ne fait rien à laffaire : à 56 ans jai subi les assauts dun homme de 71 ans, qui sous le couvert dun artisan, ma mené en bateau. Tout était prétexte à des attouchements (bisous qui dérapent, propos tendancieux etc.) que jai toléré ... Jusquau jour où jai compris quil avait une compagne et quil nétait pas seul au monde. Il sappelle Pierre F

#GFgBOm - Autres - 14/12/2017


104 vue(s) 7 Soutiens Réaction(s)
Jai appris il y a peu que mes belle-sœurs ont subi des attouchements par leur père, et je ne peux plus rester muette. Je devais avoir 12-13 ans et ma poitrine commençait à grossir. Mon père m’a, à plusieurs reprises, touché les seins, les prenant dans ses mains quand on était seuls devant la télé, et commentant qu’ils étaient en train de grossir. Ma mémoire n’est pas exacte, j’ai certainement refoulé ces souvenirs douloureux… à tel point que je ne l’ai jamais dit à ma mère car j’avais peur qu’elle ne me croie pas. En plus mon père « ne ferait jamais de mal à une mouche »… Personne à part mon mari n’est au courant, mais le courage de ma belle-sœur d’en parler à sa mère et à son frère m’a donné envie d’en parler à mon tour. EduquonsNosGarçons

#SYvkT2 - Autres - 05/12/2017


55 vue(s) 7 Soutiens Réaction(s)
Jai été agressé sexuellement par le compagnon de ma cousine Charles E au domicile de ma cousine alors que je vivais chez elle à lépoque à Saint-Germain-les-Corbeil en Essonne en 2015 alors quelle était au travail. Jétais en arrêt et lui travaillait en home office au domicile de ma cousine pour la société Wonderbox, nous étions seuls dans lappartement, je nai pas su me défendre et jétais en position de faiblesse. Il ma agressé également un autre jour physiquement toujours au domicile de ma cousine qui était présente, en mattrapant par le cou. Aussi il me harcelait souvent moralement. Jai parlé de lagression physique à mon entourage, jai parlé que récemment de lagression sexuelle au cours dune discussion familiale, cest sorti je pleurais la souffrance était toujours là. Il a aussi agréssé physiquement ma cousine, sa compagne en Martinique où ils vit actuellement, et aussi ma tante, la mère de sa compagne devant témoins dans un lieu public aussi en Martinique. Je dénonce Charles E de Martinique pour ses comportements affreux et condamnables envers les femmes et aussi pour prévenir les autres femmes notamment celles de Martinique où il vit actuellement.

#JFE7Pv - Autres - 02/12/2017


59 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
A toi qui ma fait croire à lAmour, et qui allait senvoyer en lair avec tout ce qui bougeait, et en retour ma transmis la maladie du sexe obessionnel nymphomaniac avec chantage, soumission et influence car trop jeune jétais et croyait à lamour.....Cest toi C. Pino. Le harcelement psychologique et la manipulation de tout accepter était là, si je te retrouve, je texplose au sens premier du terme.....Jai une petite idée dailleurs....

#Xy04Wc - Autres - 29/11/2017


82 vue(s) 7 Soutiens Réaction(s)
Je suis un homme de 47 ans, agressé sexuellement à 8 ans, battu par mon père, humilié par ma mère (elle aussi agressée par mon père), contact physique non consenti imposé par ma mère, à 15 ans mon professeur de physique venait me toucher en plein milieu du cours devant tout le monde (école catholique), violé à 15 ans par un automobiliste (je viens d’en prendre conscience, ai complètement zappé ça…), certainement violé par mon père à 11 ans (black-out total sur cette période donc connaissant le bonhomme, j’attends de me souvenir un jour de cet été ), harcelé sexuellement par mon père à 42 ans (profitant de ma dépression et de l’absence de ma mère, il vient un matin au petit-dej’, se place face à moi assis, lui debout et m’explique qu’il a le gland boursouflé ce matin et que ça l’inquiète…), harcelé au travail pour mon orientation sexuelle, harcelé d’autres fois juste pour faire l’amour (main au fesses lors d’une présentation par ma manager, une cliente qui me montrait ses dessous pendant que je faisais une présentation, un DSI qui me faisait pas mal de sous-entendu en permanence), contraint de pratiquer sous la menace des actes sexuels avec certaines femmes, harcelé verbalement (‘enculé’ et autres bons mots) tous les jours pendant un an par une ex-compagne pour mon orientation sexuelle qu’elle connaissait bien avant que nous sortions ensemble, harcelé au téléphone après notre séparation pendant quelques années par elles ou des amis à elle. Sinon, dans la rue, insulté de salope, enculé et autres … et battu avec ma dernière femme (3 appels à la Gendarmerie qui n’en a juste eu rien à foutre). Même s’il est vrai que 60% des agressions sexuelles que j’ai pu subir étaient le fait d’hommes, il y a eu beaucoup de femmes aussi. Ce n’est pas le genre qui fait le bourreau, c’est la capacité de le faire. Laissez quelqu’un avec un peu de pouvoir et pas de risque de se faire prendre et vous verrez que dans 80% il y aura abus. Donc vos conneries sur balancetonporc, c’est de la merde. Le MeToo était plus pertinent. Balancetonporc juge à priori, MeToo témoigne. Je laisse mon témoignage… mais à quoi bon AttentionMalveillance ou MoiAussi aura fait un meilleur tag.

#oVeRwN - Autres - 26/11/2017


75 vue(s) 5 Soutiens Réaction(s)