En suisse, une victime de viol est transprarente sans preuve. Je paie 26’000 chf à vie car je me suis faite violer car le procureur est udc et misogyne.

#yWXOmj - Autres - 06/04/2018


61 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
Et les mineurs punaise 6 à 8 ans et jusqua mes 14 ans jai dit une partis et pas répondus vous savez quon est détruit pour un salopar Pasqual M et à fait dautres victimes attention . Son père sappelait comme lui un homme très respectueux .Le prevers était marier avec Mauricette sans enfant qui travaillait à la sécu et son con de bonhomme Rivière C à Fleury les aubrais il avait dit à mon père Paco tu parles je te virés toi et ta femme les neuveux Thierry et Éric vous êtes au courant avec ça démarche boiteuse et sa barbe près à prendre une victime et ta pauvre grand mère Paula qui en avait que pour lui

#3cYNLW - Autres - 04/04/2018


51 vue(s) 1 Soutiens Réaction(s)
Même annonymement, c’est difficile pour moi d’en parler. J’avais 7 ans quand tout est arrivé, papa m’a laissé avec le neveu de maman, sencé être le « cousin » ( j’ai énormément de mal à ca aujourd’hui ). Celui ci, a 14 ou 15 ans, n’a pas hésité à me proposer un jeu, et si je ne le faisait pas j’etais nulle parce que mes frères eux y jouer. Je savais déjà que tout ça été malsain. Le jeu de l’alphabet... la lettre T, la lettre V, la lettre Q... tout ça résonne encore dans ma tête.. il m’a demander de me retourner et ne pas le regarder, il a ensuite baisser mon pantalon, sortit sa... et s’est frotté à mes fesses.. c’est si dur de l’écrire, autant que d’en parler. Il m’a ensuite demander de me frotter à l’epuissette qui servait à la piscine, lui tenait le bâton... tout ça en jouissant de plaisir de me voir faire ça, puis à terminer sur mon vélo, derrière moi, mon premier vélo que j’aimais tant, que mon papa m’avait acheté, et qu’aujourd’hui je ne voit plus de la même manière. Je ne peux plus raconter plus de détails, je n’en suis pas capable. Aujourd’hui j’ai 21 ans, j’ai gardé le secret jusqu’à mes 17 ans, parce que je voulais protéger ma famille, parce que j’avais très peur de lui. Lorsque que j’ai tout raconté à ma famille, personne ne m’a cru (grdparents, oncles, tantes, cousins.. qui ont préféré esquiver que d´accepter la vérité , sans nouvelles à ce jour) à part mes parents, frères et sœur. 4 ans aujourd’hui que j’ai voulu soulager ma conscience, pour au final briser toute une famille, qui ne veulent même pas m’écouter. Alors à vous qui lisez par hasard, à mes proches qui me reconnaissent, ou à la sois disant famille qui m’a trahis, sachez que je souffre, je souffre encore aujourd’hui, je souffre, j’en peux plus... il a prit ma vie, mon enfance, mon adolescence, il ira jusqu’à mentir à sa famille, aux gendarmes pour se donner raison. Il emportera avec lui la vérité dans sa tombe. Mesdames et messieurs, parlez, tant que vous le pouvez, ne vous laisser pas vous détruire comme je l’ai fait en gardant un secret aussi lourd que celui ci, à défaut d’avoir d’énorme séquelles psychologique dans le futur... Je ne souhaites qu’une chose, que la culpabilité le ronge, et qu’il AVOUE.

#N0B21v - Autres - 31/03/2018


49 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)
Bonjour, Je suis une femme de 47 ans. Bien que jai fait attention toute ma vie, je me suis fait violer. Jai mis 6 mois à comprendre.... Jai voyagé, mais pas besoin daller loin, ça mest arrivé dans ma ville par une personne que je croyais connaître. Je suis tombée amoureuse dun homme qui ma agressé sexuellement. Il ma séduite et mise en confiance. Il ma dit que tant que je ne serai pas prête, il ne me toucherait pas. Jai voulu le connaître davantage et jai organisé une soirée lors dun retour de voyage. Quand je suis arrivée chez lui, je lui ai dit que jétais épuisée et pas encore prête encore à avoir une relation plus intime avec lui. Il ma dit quil ne me toucherait pas, quon pouvait dormir. Je lui ai demandé à prendre une douche et nous nous sommes couché. Je me suis tout de suite endormie. Je me suis réveillée quand il ma pénétré. Il ma violé par surprise. Son masque est tombé quand il a menacé de porter plainte contre moi. Jai compris que cétait un pervers narcissique. Je souhaite parler plutôt que de rester silencieuse. Je veux porter plainte, mais je dois my préparer. Jai décidé de me faire accompagner psychologique-ment et juridiquement pour men sortir. Porter plainte serait la meilleure manière de me protéger et de protéger dautres femmes.

#PdoCfn - Autres - 27/03/2018


101 vue(s) 5 Soutiens Réaction(s)
A mon entrée en sixième au collège Antoine B de Montauban, jai 10 ans et demie et en paraît plus. Toute lannée scolaire, jai été harcelée sexuellement par une bande de garçons beaucoup plus âgés (le chef de la bande avait 17 ans à ce quon disait, il était en 3e CPA, sorte de classe-dépotoir où on se débarrassait des adolescentsingérables). Les autres garçons étaient en 4e CPPN. Je passais mon temps de récréation et celui, plus long daprès repas, à tenter de disparaître, à trouver des cachettes, je vivais dans la terreur et surtout, javais honte de moi et de mon corps . Certains jours, jarrivais à leur échapper. Je ne pouvais en parler à ma famille. Ce qui me paraît le plus dur aujourdhui, cest quaucun adulte du collège nest intervenu, peut-être que personne na rien vu mais plus probablement, ils sont restés parfaitement indifférents. Très jeune, jai été violée (fellation forcée) à la maison par un voisin et ami de mes parents et grands-parents, il avait toute leur confiance, il est mort tranquillement il y a quelques années. Je nai évoqué cela que récemment sans donner son nom à ma famille mais ils nont pas voulu me croire. Je nai pas insisté. Jai vécu dautres agressions : une tentative de viol, du harcèlement encore et des rencontres dégueulasses avec de sordides exhibitionnistes... Cest à la fois une grande tristesse mais aussi un soulagement de taper tous ces mots sur un clavier et de les envoyer au monde entier...

#iLCfZs - Autres - 25/03/2018


104 vue(s) 9 Soutiens Réaction(s)
bonsoir ,je suis victime de harcèlement moral ,diffation ,provocation ,et atteinte à mon apparence publique et en plus on me vole ma vie privée ,juste après ma séparation de mon ex et ça fait 2ans que ça dure, le problème ce que je ne sais pas pourquoi on me fait subir cette calvaire quotidienement ,je suis une femme sélibataire je vie avec ma fille et on habite dans des logement sociaux,on pretende soit disant quon connait pas mon identé,or que je suis de nationalité malgache , jai besoin daide car cest lourd pour moi ,mme iavotiana cecilia ,voici mon email , ********************* ,jespère avoir un soutien ,cordialement

#AVkTNQ - Autres - 22/03/2018


86 vue(s) 5 Soutiens Réaction(s)
Jai 37 ans. Javais 17 ans. Il était médecin généraliste, ami de ma famille dadoption. Je le voyais très souvent quand jallais chez mon meilleur ami. Jétais en couple et avais quelques problèmes à me donner sexuellement à mon copain. Jétais inquiète et craignais que quelque chose nallait pas chez moi. Javais une grande confiance en lui, et me suis confiée. Il ma conseillé de prendre rdv à son cabinet un soir, en fin de journée pour faire un point complet. Je ne me suis doutée de rien, dautan que sa fille, dun an de plus que moi était une copine..... Bref, je suis allée à son cabinet à 18h30.. quand il ma reçu, il ny avait plus personne dans le cabinet, et il a fermé sa salle de consultation à clé. Sur le coup, ça ne ma pas interpellé... Il a voulu lexaminer, me disant que mon hymen nétait peut-être pas rompu, quune intervention chirurgicale pouvait être envisagée, mais quil fallait mausculter.... Il ma demandé de me mettre nue... Ensuite, il ya eu des caresses, des massages pour me détendre cest ce quil ma dit, et des attouchements.. je me souviens juste quil me disait tu sens bon, ta peau sent bon.... Et que jétais tétanisée...... Cest un état quil faut absolument comprendre: la tétanisation..... On ne peux rien faire.. je réalisais que ce qui se passait était grave, que la porte était fermée à clé, que jétais venue de mon plein gré.... Bref, jétais prisonnière et ma seule issue était dattendre que ça passe........ Jai attendu, détourné ses réflexions comme je le pouvais, et il a arrêté .. ensuite, je ne pensais quà partir en courant, mais ma dit déménager rhabiller et de le retrouver devant son bureau.. il ma proposé des soins pour me détendre, jai dit que jallais y réfléchir.. tout ce temps, je voulais juste ne pas le mettre en colère pour quil rouvre la porte. Finalement, il a ouvert, je suis partie, polie et reconnaissante ..... Incrédule.... Choquée....... rassurée.... Ulcérée..... Jai tout de suite raconté à la mère de ma meilleure amie.. mais elle était très gênée.... Comme si ce que je disais pouvait être le fruit de mon imagination..... Jen ai parlé aussi à un ami dont la petite amie allait chez ce médecin... Sa réaction à été violente tu tes fait des idées..... Tu racontes nimporte quoi, cest impossible..... Jen ai parlé quelques jours plus tard à ma mère. Elle était très choquée et a été dun grand soutien. Quant à mon père, il ma dit tu sais, cest un homme......

#32dBbl - Autres - 22/03/2018


93 vue(s) 8 Soutiens Réaction(s)
Jai due démissionner de mon poste de serveuse suite au harcèlement de mon employeur qui me faisait sans cesse des avances et propositions sexuelles quand sa femme avait le dos tourné.javais un contrat saisonnier au restaurant le ******** a port leucate dans laude.

#vLmVdU - Autres - 21/03/2018


55 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
javais 8 ans, jusqua 14 ans cétait mon père...

#OBWnhI - Autres - 16/03/2018


49 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)
Bonjour, j ai été violée par mon frère à l âge de 12 ans . Je ne suis pas mariée, et ne peu plus faire confiance à un homme. Je commence à en parler dans mon entourage, mais ce n est pas facile !!

#kfRbME - Autres - 16/03/2018


48 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)