Dijon Quetigny école dagriculture fin des années 80 Un de nos profs dragouille toutes les filles de la promo. Moi aussi. Je tombe sous son charme. Ou plutôt sous son baratin. Jétais passionné de guitare... lui voulait justement apprendre la guitare. Il sinvite chez moi. Me drague habilement et je cède (il ne parla plus jamais de guitare). La jeunesse... voir comment cela est avec un mec plus agé (lui plus de 40 ans disons 45, moi 22 !!). Plan foireux et plus que banal qui dure quelques jours. Javais accepté de coucher. Pour voir. Très déçue. Pas emballée du tout pour recommencer. Mais voulant bien le revoir. Un jour, il me force à faire lamour. Cela aurait été un camarade de promo, jaurais crié et refusé. Mais le pouvoir du prof ma tétanisée. Un soir il me fait boire. Je connaissais un peu lalcool. Mais là ce fut le vide. Jai eu droit à un acte contre nature et par surprise et par la force. Cétait parait il sa tendance homo!!! Je mis fin à cette aventure sans avoir été trop marquée. Ce que je croyais. Bien des années plus tard un mélange médicament alcool me fit retrouver létat mental et physique de cette soirée. Javais peut être été droguée Peut être. Tout est remonté. Les voyages détudes quil organisait sur la vigne et le vin... Les soirées dégustation ... de vin. Les cuites quil avait fait prendre à deux autres filles de la promo (je nen ai pas su davantage et je ne voulais pas voir le mal). En fouillant internet après lannée 2000, je trouvais 3 ou 4 articles dans le quotidien de Dijon fois où il saffichait seul avec une jeune étudiante (à chaque fois différente) . Avec une fois un commentaire énigmatique (elle allait se rappeler de son séjour). Pourquoi ces mises en scène Orgueil Et il continuait dorganiser des voyages détudiants étrangers sur le thème de la vigne et du vin. Avec plus de jeunes filles que de jeunes hommes. Et beaucoup de dégustation. Jusquà une période récente... Il men reste un gout étrange. Difficile à qualifier. Abusée par un pervers ll avait continué après notre aventure à me harceler finement. Par de la drague lourde (il était toujours sur mon passage) et par des sous entendu sur ma scolarité et mes chances de réussite (alors que jétais pourtant bien notée) Oui du harcèlement.. ou plus! Et moi une idiote naïve comme on lest à cet age, à la merci des prédateurs....

#5SiOpM - Milieu-scolaire - 05/04/2018


46 vue(s) 2 Soutiens Réaction(s)
je mappel Pierre et suis au lycée ( terminale Optique-Lunetterie ), étant homosexuel, jai lhabitude des petites blagues méchantes. Mais tout a pris une autre ampleur lorsque la classe de générale a décider de se liguer contre moi pour signaler mon compte google + avec des insultes homophobes, ne pouvant rien faire, jen ai créer plusieurs jusqu’à ce que google ne mempêche de re-créer de compte avec mon numéro de téléphone.

#uzfS0x - Milieu-scolaire - 26/03/2018


94 vue(s) 6 Soutiens Réaction(s)
Mon ancien prof de musique, François H, pervers, qui a joué le dangereux jeux du chantage affectif, du harcèlement moral et du harcèlement sexuel durant des années... Jai réussi à menlever de ses filets: depuis, je reçois des dizaines de lettres anonymes avec des menaces, des insultes homophobes, etc... Les plaintes de polices nont rien données... Pire, on sest moqué de moi. Les lettres continuent toujours 5 ans après les faits, et désormais cest ma carrière professionnelle qui est en jeux, puisque des lettres sont systématiquement envoyées à mes potentiels futurs employeurs. La vérité se fera, les pervers de son genre nauront que ce quils méritent. Affaire à suivre...

#MC1HUW - Milieu-scolaire - 15/03/2018


42 vue(s) 3 Soutiens Réaction(s)
Je suis un homme, jai 24 ans et quand javais 14 ans jai touché ma cousine de 10 ans lors dun jeu. Je men veut tellement, je ne sais pas si je dois lui dire pardon, si elle sen souvient.... Vous voyez, les porcs ne sont pas que des porcs, sa peut être des personnes qui regrettent terriblement après coup leurs actes.

#vDYWEM - Milieu-scolaire - 10/03/2018


155 vue(s) 25 Soutiens Réaction(s)
J’ai 49 ans et j’ai été violée lors de mon 1er rapport sexuel à l’âge de 17 ans par un garçon de ma classe qui me plaisait beaucoup. Il s’appelle eric T. Il m’a invité à une soirée ce qui m’a flatté. Il m’a fait boire et étant novice je ne me suis pas méfiée des effets de l’alcool. Lorsqu’on est allé se coucher dans le dortoir du gîte où avait lieu la soirée, il a commencé à m’embrasser ce que j’ai accepté. Puis il m’a chevauché, écarté mes jambes et baissé mon pyjama. Je disais sans arrêt non mais l’alcool m’avait enlevé toute force physique. Il m’a pénétré de force. Le lendemain je me sentais sale mais perdue car je pensais que je ne lui avais pas suffisamment fait comprendre mon refus. J’etais amoureuse de lui et je n’ai rien dit à personne. Même lorsque je me suis rendue compte que j’etais enceinte...

#NXulqz - Milieu-scolaire - 06/03/2018


83 vue(s) 13 Soutiens Réaction(s)
J’avais 16 ans à l´époque lorsque cela s’est produis. J’étais dans le couloir en attendant que ma professeure ouvre la porte du local. Puis, un porc s’est mis à me toucher les fesses. J’avais tellement peur que je n’ai pas réagis. Il s’est ensuite retourné vers ses amis en riant. Tout cela devant une vingtaine de personnes qui ont fais semblant de n’avoir rien vu. Vingt ... et personne ne s’est porté à ma rescousse. Personne. J’en ai pleurée pendant des semaines.

#3NOVDT - Milieu-scolaire - 02/03/2018


62 vue(s) 4 Soutiens Réaction(s)
quand javais 10 ans un garçon avec qui j était joué chez lui avec une copine et sa sœur , on avait des équipe les méchants contre les gentils les deux filles était ensemble et moi j était avec lui pour pouvoir rentrer dans la grange il fallait baisser notre pantalon ,quand jai refusé il a juste hoché la tête cest moi qui joué la méchante il a dit que les monotones était du ruban adhésif il ma attaché les mains et les pieds avec, quand son père est arrivé il lui a dit de me détaché après il est partie , il ma pris les mains et les a sérré fort il ma dit allonge toi sinon t est morte je lai fait , il a déboutonné mon jean et commencé a me touché la poitrine et mes partie intime après avec son doigt il ma violé puis il ma dit de ne pas pleurer après avec ma copine on rentrer chez elle

#f4mrvI - Milieu-scolaire - 03/12/2017


125 vue(s) 15 Soutiens Réaction(s)
Javais 7 ans, je navais pas vraiment de confiance en moi, cétait dans la cours, un coin où les maitresses ne pouvaient pas les voir. Je croyais que cétaient mes amis, mais ils ont commencé à me toucher les seins puis les fesses, personne ne disait rien, ne faisait rien, cest vrai, il étaient petits. Jai réussi à le dire à mes parents, mais je ne les pas tous dénoncés car mes parents étaient amis avec ses parents et je ne voulais pas faire plus de problèmes.

#Ly9GIg - Milieu-scolaire - 24/11/2017


136 vue(s) 10 Soutiens Réaction(s)
voila jai 18 ans et ça ne mest arrivé il y a pas longtemps. Cest mon petit copain (19ans)qui me mettait la pression pour que lon couche alors que on sortait ensemble que depuis 3 semaine .le harcèlement était verbal et physique car il mettait sa main entre mes jambe pendant les cours et me disais des phrases sexuelles violentes... jusquau jour ou il ma ramené chez moi et après mavoir demandé si mes parents était à la maison(ils nétaient pas présents)il ma emené de force dans ma chambre et a fini par me violer .dés quil est parti jai appellé mes parents qui ensuite eux on appelé mon lycée.mon porc a été renvoyé.

#dhaeoT - Milieu-scolaire - 07/11/2017


167 vue(s) 14 Soutiens Réaction(s)
14 ans : mon père entre dans ma chambre je suis en train de lire assise sur mon lit. Il se jette sur moi, met une main dans ma culotte (essaie de la retirer) tout en enfonçant sa langue dans ma bouche. Je lutte jusquà ce quil laisse tomber. Il me force ensuite à me déshabiller entièrement, je refuse, je refuse, je refuse en pleurant mais il est menaçant, je finis par le faire et il me balade main dans la main dans toute la maison, pièce après pièce, lescalier, les chambres, la salle de bain, son bureau, la cuisine, la salle à manger, le hall et il me sort dans le jardin puis retour. Il mest arrivé de croire que jaurais mieux fait de me laisser violer, car je nai jamais guéri de cette attaque et cette humiliation associée à la peur quil me tue, il était ultra violent et me suspendait à 6 ans dans le vide par la fenêtre de la cuisine, du 7e étage, en menaçant de me lâcher si je ne cessais pas de pleurer, après mavoir fouettée avec sa ceinture les fesses nues, car je ne mangeais pas. Ma mère passait sans réagir. Mon père était prof de maths à la fac, ma mère prof agrégée de maths. 17 ans : ma mère me vire de la maison en maccusant Tous les problèmes de cette famille, cest toi. Je ne sais pas à lépoque quelle vient de rencontrer quelquun et a besoin dargent pour ses vacances, elle sest séparée de mon père, jai 17 ans et je viens davoir le bac. Premier viol dans un squat : Bruno, un jeune garçon qui moffre un coca avec un somnifère sans doute, il vire tout le monde et je me réveille en plein viol car mon petit ami ouvre la porte, il vient de rentrer. Hélas il interprète mal ce quil voit et referme la porte (il a cru que je le trompais sans doute). Nous nen avons jamais parlé. Nous avons eu un bébé un an et demi plus tard, il ne sest jamais occupé de sa fille. Il marrive de penser que cest peut-être à cause de ce viol quil avait interprété comme une tromperie. 18 ans : je suis embauchée dans un IMP près dAix en Provence grâce à un éducateur spécialisé qui mhéberge chez lui depuis que je suis arrivée dans la ville, à la recherche dun travail et dun appartement. Nous passons un mois de vacances à camper avec les enfants de lIMP dans le Périgord. Il minvite à passer dans la maison de campagne de ses parents, il ny a personne. Là il me viole sur le lit de ses parents. Il est très lourd, je pleure mais il ne cesse pas... Il y en eut dautres. Notamment à la fac (prof) et la dernière fois à mon boulot à 50 ans (le directeur).

#1RLvfp - Milieu-scolaire - 07/11/2017


164 vue(s) 11 Soutiens Réaction(s)